Messages

Marie-Anne Istasse

Comment peut-on envisager pareille mesure ?
Est-ce compatible avec le programme du MR ou des cathos ?

C'est inadmissible!!!

Astrid ANTONIS

La maison médicale est une véritable bouée de sauvetage pour les plus démunis.

michael Roufosse

La médecine sociale est la médecine de première ligne accessible à tous, riches ou pauvres.
Elle est nécessaire. Chaque année, 900.000 Belges diffèrent leur visite chez le médecin parce qu’ils ne peuvent pas se le payer. C’est ce qui ressort d’une étude récente de la Commission européenne. En matière d’accessibilité financière, la Belgique ne s’en sort donc pas bien.
Elle est gratuite pour le patient. Les centres médicaux sont payés d’après le « système forfaitaire ». Nous recevons de la sécurité sociale un montant fixe par patient inscrit, indépendamment de la fréquence des visites du patient.Elle est préventive. Nous travaillons à la prévention de maladies, tant avec le patient que tous ensemble. Elle est interdisciplinaire. Médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé travaillent sous le même toit. Ils travaillent aussi ensemble sur un pied d’égalité, chacun dans sa propre spécialité. C’est ce qui rend possible une collaboration intense qui profite au patient.
les médecins travaillent pour un salaire modeste. Ils touchent un salaire normal d’employé et ne sont pas payés par le patient.
Elle participe à des projets sociaux destinés à améliorer la santé des patients. Qu’il s’agisse d’informer et de sensibiliser à des problèmes de santé ou de participer à l’action sociale pour améliorer les conditions de vie et de travail.

Sarah De Laet

Les maisons médicales de Médecine pour le Peuple accompagnent de façon extraordinnaire une population variée, mais souvent peu nantie, tout au long de leur vie et leur permet d'être en bonne santé. Outre les questions uniquement médicales, elles aident, soutiennent et permettent à de nombreux ménages de vivre mieux. Il faut conserver les maisons médicales! Les supprimer c'est créer de la précarité.

José Granville

Parce que la santé des patients doit toujours passer avant la santé d'une économie.

pasquale colicchio

Il ne faut pas toucher aux maisons médicales ! Madame

Annette HICK

Je fais aussi partie de ces personnes qui ont des fins de mois difficiles et je ne sais pas toujours payer le médecin, ni les médicaments et nous avons besoin de l'aide des maisons médicales.

Ilaria Savoini

Je suis pour une médecine de première ligne accessible à tous et je dis non au modèle néolibéral de soins de santé élitaires’à l’américaine.

Michel Berckmans

Pas touche aux maisons médicales. Et stop aux lobbyistes de la privatisation.

Nathalie S'Jongers

Bonjour, je suis inscrite dans une maison médicale et j'ai repris une formation en "secrétariat médicale". J'ai la chance qu'une autre maison médicale (pour le PEUPLE) a accepté que je puisse effectuer mes stages. Je défends la cause des maisons médicales à 100%!!!!

Alatin Ates

Un peu d humanite svp.

Catherine Beaugier

Madame la Doctoresse, votre politique est indigne d'un médecin qui se respecte. Le personnel des maisons médicales fait un travail remarquable, aussi bien en matière de prévention, de dépistage que de solutions cliniques. Vous obstiner dans cette direction serait une grave erreur, car des gens qui ne peuvent pas se soigner à temps pour cause soi-disant d'économies coûteront à court terme bien plus à la sécurité sociale qu'une saine politique de prévention qui s'adresse à tous les malades sans discrimination ! Merci de tenir compte de ce facteur incontournable.

Aurélie Grétry

Ma maison médicale, j'y tiens!

Nicolas Goffaut

Maggie, il est temps que tu réfléchisses. Tu ne rajeunis pas non plus et tu auras besoin des soins de santé aussi. Quand il n'y aura plus de médecins, même avec tout le fric que tu mets de côté chaque mois, tu auras autant de mal de te faire soigner.

Gaston REITER

Stop Mme De Block , vous devez vous soigner, votre maladie consiste à vouloir faire des économies en appauvrissant les moins nantis pour satisfaire votre gouvernement inique .

JOELLE QUINTIN

Madame la Ministre,

J'ai été soignée dans une maison médicale alors que j'étais seule avec ma fille et sans emploi. Je dois dire qu'ils nous ont sauvés physiquement et psychologiquement ! Actuellement, je ne suis plus de leur patiente, ma situation s'étant améliorée mais je leur en serais éternellement reconnaissante ! J'espère que de nouvelles maisons médicales ouvriront leurs portes avec le personnel adéquat.
Je vous prie, d'agréer, Madame la Ministre, mes salutation distinguées.

Patrick Guidé

Les citoyens sont les patrons du gouvernement, l'oublier est une faute grave.

Josépha Stroobant

Trop, c'est trop.
STOP aux économies sur le dos des malades qu'ils soient précarisés ou pas.
Plutôt que de diminuer l'aide financière aux maisons médicales. pensez à l' AUGMENTER.

Dominique Georges

Cesser votre médecine à deux vitesses, tout le monde devrait avoir le droit de se soigner.

Claudine Noel

Cessez de vous attaquez à la politique sociale et médicale de la Belgique. Prenez plutôt votre diplôme et votre veste de médecin et aller expérimenter personnellement vos argumentations dans les maisons médicales. Vous êtes médecin et ministre de la santé et toutes vos décisions politiques nous renvoient tout droit dans le moyen âge.

Page 1 sur 10